Logo de l'OEP

Acquisition des langues

Être bilingues ou apprendre une nouvelle langue a des effets positifs et à long terme sur le cerveau : une recherche explique pourquoi

Mis à jour : 29 Sep 2017

Apprendre une nouvelle langue a des avantages surprenants: non seulement cela rend le cerveau plus efficient, mais le préserve du vieillissement prématuré. Il s’agit d’une nouvelle recherche, publiée dans le « Journal of Neurolinguistics », qui approfondit les bénéfices de l’apprentissage d’autres langues sur le développement cognitif et sur les fonctions exécutives cérébrales, ce qui avait déjà été mis en évidence par des études passés.
Les chercheurs, guidés par Pierre Berroir de l’Université de Montréal, ont recruté dix individus parlant français et dix autres bilingues, anglais et français. L’âge moyen des volontaires était de 74 ans. Le but des experts était précisément d’identifier les effets du multilinguisme sur un cerveau d'âge avancé.
Après avoir soumis les participants à plusieurs expérimentations, les chercheurs sont arrivés à la conclusion que le processus mental qui permet d’utiliser plusieurs langues en même temps et celui qui permet d’en apprendre de nouvelles a des conséquences positives et de longue durée sur le cerveau. Les personnes bilingues se débrouillaient mieux, pendant les tests, entre les différentes stimulations et impulsions, elles présentaient une grande capacité de concentration et elles étaient plus rapides à accomplir une tâche par rapport à celles qui utilisaient une seule langue. Ces dernières montraient qu’elles utilisaient des zones du cerveau généralement plus affectées par les troubles de l’âge et du vieillissement.
Donc, cette étude peut être interprétée comme une invitation à ressortir les vieux dictionnaires : des années à passer d’une langue à l’autre peut renforcer notre cerveau et agir positivement non seulement sur notre esprit, mais aussi sur notre corps.

Source: huffingtonpost.it, 10/01/2017

Google Analytics Alternative