Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Anglicismes


Fév 2017

Anglicismes

JO 2024 : Communiqué de l'Académie française sur le slogan retenu par le comité de candidature de la ville de Paris aux Jeux olympiques

Le 16 février 2017Communiqué de l’Académie française sur le slogan retenu par le comité de candidature de la ville de Paris aux Jeux olympiques adopté à l’unanimité de ses membres dans sa séance du jeudi 16 février 2017Le comité de candidature de la ville de Paris pour les Jeux olympiques de 2024 a retenu comme slogan « Made for sharing ». Il a été dévoilé le vendredi 3...

Lire la suite...

Fév 2017

Anglicismes

JO 2024 : des associations attaquent le slogan en anglais de Paris

Le Monde.fr avec AFP | 17.02.2017 à 10h56 • Mis à jour le 17.02.2017 à 11h18Un collectif d’associations de défense de la langue française va attaquer en justice le slogan en anglais choisi pour promouvoir la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024, a déclaré vendredi leur avocat. Elles estiment que le slogan « Made for sharing » enfreint la loi Toubon de 1994, relative à...

Lire la suite...

Fév 2017

Anglicismes

JO 2024 : l'insurrection française contre le slogan Made for sharing se poursuit (Le Figaro 17/02/2017)

Par Marie-Noëlle TranchantPublié le 17/02/2017 à 19h07Même si le groupement d'intérêt public (GIP) a tenté de rectifier le tir, le mal est fait. Trois associations nationales de défense de la langue française ont saisi le Défenseur des droits et déposé un référé devant le tribunal administratif de Paris pour obtenir que cette formule soit en français. La polémique continue...

Lire la suite...

Fév 2017

Anglicismes

L'Académie française n'apprécie pas le slogan de Paris 2024, Made for sharing

www.lequipe.fr Publié le jeudi 16 février 2017 à 19:15  L'Académie française a fait savoir jeudi qu'elle réprouvait le slogan choisi (en langue anglaise) pour promouvoir la candidature de Paris à l'organisation des JO 2024, Made for sharing.Le slogan choisi pour promouvoir la candidature de Paris à l'organisation des Jeux Olympiques 2024 - Made for Sharing - ne plaît pas à...

Lire la suite...

Fév 2017

Anglicismes

JO 2024: le slogan officiel de Paris est «une faute, une ânerie, une erreur» (vidéo)

Aurore Duplessis (st.)pour Le Soir 17/02/2017Au total, trois associations expriment leur mécontentement face au slogan « Made for sharing » (« Venez partager ») de la candidature de Paris pour les Jeux Olympiques 2024, révèle RTL. L’assignation en justice devrait être déposée dès lundi 20 février devant le tribunal administratif. Les trois associations estiment qu’un slogan...

Lire la suite...

Fév 2017

Anglicismes

Le slogan des JO 2024 : Lettre à M. Denis Masseglia, Président du Comité National Olympique et Sportif Français

Vincennes, le 11 février 2017Monsieur Denis MassegliaPrésident du Comité National Olympique du Sport FrançaisMaison du sport Français1 avenue de Pierre de Coubertin75640 Paris cedex 13OBJET : Communication concernant les JO de 2024.Monsieur le Président,Nous n’avons pas été les seuls à être déconcertés par la communication relative à la cérémonie de dépôt de la candidature de...

Lire la suite...

Fév 2017

Anglicismes

Le slogan des JO 2024 : Lettre à Anne Hidalgo, Maire de Paris

Vincennes, le 11 février 2017Madame Anne HidalgoMaire de ParisHôtel de Ville75004 ParisOBJET : Communication concernant les JO de 2024.Madame la Maire,Nous n’avons pas été les seuls à être déconcertés par la communication relative à la cérémonie de dépôt de la candidature de Paris aux JO de 2024. Non pas d’ailleurs à propos de l’emploi de la langue anglaise, mais de son...

Lire la suite...

Fév 2017

Anglicismes

JO Paris 2024 : "Made for sharing", le slogan de la colère et de la honte

Comment ne pas éprouver un sentiment de colère devant la communication organisée pour le dépôt officiel de la candidature au JO de 2024 ? Parce que, tel que cela ressort du dossier de presse, du site de la Mairie de Paris et de la relation faite par la presse, le slogan officiel serait en anglais, la version française en étant une simple "déclinaison". C'est ignorer que selon la Charte...

Lire la suite...