Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Le livre d\'or

Pascal OTTAVI, écrivaine


Zuletzt aktualisiert: 30 Apr 2008

Le maquis, vu de loin, semble uniforme : on ne distingue rien d'autre qu'une verdure sombre ou plus claire, tachetée de-ci de-là de couleurs vives et variées... (extrait du Livre d'Or "Les intellectuels et artistes pour le plurilinguisme et la diversité culturelle" en cours d'écriture dans le cadre de la journée du 23 juin à l'UNESCO)

A machja, quandu omu a vede da luntanu, pare propiu una : altru nulla si vede cà una virdura, o chjara o scura, pichjulata in quà è in là di varii culori vivi. Bisogna ad avvicinalla da scopreci a divizia di l'arburini, di e piante è di i fiori chì a ponu cumpone, di a vita ch'ella asconde. Cusì hè l'umanità,  unita da e limite fisiche imposte à a so cundizione ma, s'omu si primura di stalla à sente, bracanata in la variatezza di e culture è di e so lingue.

Le maquis, vu de loin, semble uniforme : on ne distingue rien d'autre qu'une verdure sombre ou plus claire, tachetée de-ci de-là de couleurs vives et variées. Il faut s'en approcher pour deviner le foisonnement  des essences qui le composent, des formes de vie qu'il protège. Notre humanité lui ressemble : unie par les limites physiques qu'impose sa condition  mais, si l'on prend le temps de l'écouter, exubérante dans la variété de ses cultures et de ses langues.

(Pascal Ottavi)

                                                           

Pascal OTTAVI. Français. Maître de conférences (sciences de l'éducation). Oeuvres écrites en corse: deux recueils de poésie : Rime à dirrimera (2001), Altrò (2007) et un recueil de nouvelles : U ghjornu ch'ellu vultarà (2003).