Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Le livre d\'or

Regina KEIL, traductrice


Zuletzt aktualisiert: 30 Apr 2008

regina_keil.jpgLoin de cohabiter tranquillement, ces langues - le français, l'arabe et le berbère, en l'occurrence - s'enlacent, s'embrassent, s'enchâssent et s'entrechassent... (extrait du Livre d'Or "Les intellectuels et artistes pour le plurilinguisme et la diversité culturelle" en cours d'écriture dans le cadre de la journée du 23 juin à l'UNESCO)

Loin de cohabiter tranquillement, ces langues - le français, l'arabe et le berbère, en l'occurrence - s'enlacent, s'embrassent, s'enchâssent et s'entrechassent, et ceci à tous les niveaux textuels, narguant la traductrice aux prises avec ce qui, en réalité, n'est que le reflet individuel, artistique et ludique, d'un véritable fait social total maghrébin, témoignage - n'en déplaise à certains discours purificateurs cis- et transméditerranéens - d'un patrimoine des plus riches, d'un présent haut en couleurs et d'un avenir des plus prometteurs... en ce qui concerne la société maghrébine, déjà, mais aussi en ce qui concerne la langue française qui, elle, en se frottant à d'autres parlers, à l'origine non-hexagonaux, ne pourra qu'en profiter : en prenant d'autres parfums, et en adoptant d'autres manières de dire, pour servir, mieux que jamais, de plaque tournante dans le dialogue Nord-Sud.

(Regina Keil-Sagawe)

                                                            

Regina KEIL-SAGAWE (http://www.keil-sagawe.de/), Allemande vivant entre Heidelberg et Essaouira. Traductrice et critique littéraire, enseignante universitaire (Heidelberg, Rabat), elle a traduit de nombreux auteurs, surtout maghrébins, dirigé plusieurs anthologies et travaux collectifs sur les littératures maghrébines (1989 : Hanîn. Prosa aus dem Maghreb, 2006 : Mohammed Dib poète) et publié une centaine d'articles, notamment sur les problèmes de traduction/réception de littérature maghrébine d'expression française dans le contexte germanophone. Elle gère, pour la Ville de Heidelberg, un Festival des Littératures Maghrébines (2007ff.).