Logo de l'OEP

Langue, santé et sécurité au travail

L'incompréhension linguistique, source de souffrance et de stress

Zuletzt aktualisiert: 20 Jul 2010

J-L. Cuisiniez interviewé par A. Dohy Entreprise et carrières, 2010, n°1007, pp.30-31

"En France, la langue française est mieux comprise que l’anglais", cela est indéniable. Mais les salariés français sont confrontés à l’introduction d’expressions d’origine anglo-saxonne voire de logiciels uniquement en langue anglaise. Cela génère stress, exposition à des risques d’accident ou de limitation dans la circulation de l’information ou de la liberté d’expression.

L’Observatoire du stress de la CFE-CGC indique que "25% des cadres français interrogés subissent une contrainte permanente par l’utilisation d’une langue qui n’est pas leur langue maternelle". Ce qui est préoccupant, c’est que cette souffrance reste inexprimée car celui qui avoue ne pas comprendre ou demande des précisions, passe pour un incompétent.

La société Axa Assistance a intégré dans son accord de prévention du stress cette question linguistique et a créé une commission de terminologie susceptible d’être saisie à tout moment par quiconque ne se sentirait pas à l’aise avec une expression.

(publié le 21 juillet 2010)