Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Que révèle le plurilinguisme libanais ?


Mis à jour : 14 Sep 2017

Source : Jet d'encre, 1er septembre 2017

Au Liban, il n’est pas rare d’entendre, dans une même phrase, des mots d’arabe, d’anglais et de français. Cette habitude d’une partie de la population constitue, à bien des égards, un trait distinctif du Liban au sein de la région lévantine. Antonin Python se penche sur ce qu’un tel mélange linguistique nous dit du pays.

Au Liban comme en Suisse, plusieurs langues coexistent sur un seul territoire et sont parlées par des nationaux souvent bilingues voire trilingues, qui passent de l’arabe à l’anglais ou au français sans difficulté. Cette cohabitation a donné lieu à un dialecte – parfois appelé « franglarabe » – qui mélange, dans une même phrase, les trois langues. Dans un pays comme le Liban, petit État entouré de puissances régionales et ayant souvent été victime des jeux d’influence de ces dernières, que révèle ce mode d’expression ? Lire la suite...>>>>