Logo de l'OEP

Recherche

Ne pas marginaliser l'usage du français dans les sciences « dures »

Mis à jour : 25 Mar 2011

Source : Canal Académie, première radio scientifique francophone sur Internet

avec Odile Macchi, membre de l’Acacémie des sciences
Pour les chercheurs, il est important de communiquer et d’écrire en anglais, ceci afin de pouvoir échanger avec leurs confrères dans le monde, mais aussi pour pouvoir être cité dans un maximum d’articles scientifiques. Car aujourd’hui en France, les crédits des chercheurs se jouent en partie sur la bibliométrie ; une technique qui permet de déterminer le nombre de fois où votre article est cité par les confrères. Odile Macchi ne remet pas en cause l’utilisation de l’anglais en science, mais souhaite que l’on ne gomme pas, sous principe de mondialisation, les écrits en français. Explications en compagnie de l’intéressée. Ecouter l'émission...