Pour une francophonie ouverte (Bernard Kouchner)


Mis à jour : 27 Oct 2010

Article publié dans Le Monde du 20 octobre 2010

Le ministre est atteint par la grâce et cesse de voir la francophonie comme un monde ringard, arriéré, à bout de souffle, en sursis. Et si l'avenir du monde était plurilingue et pluriculturel ? La francophonie a toutes ses chances...Elle en est même une avant-garde!

"Montreux accueille, à partir du 20 octobre, les 70 pays de l'Organisation internationale de la francophonie. Un tiers des Etats de la planète sont ainsi réunis pour discuter de l'avenir de la langue française, mais aussi pour dégager des positions communes sur les grands sujets débattus dans les enceintes internationales. Sur la réforme de la gouvernance politique mondiale. Sur la régulation financière. Sur les droits de l'homme et la démocratie. Sur la sécurité alimentaire. Sur le climat et la biodiversité. Sur la nécessité d'un effort accru en faveur du développement des pays les plus pauvres, en particulier par des financements innovants. Lire la suite...