Logo de l'OEP

Les grandes aires linguistiques

Plaidoyer en faveur de la langue française et du multilinguisme dans les institutions européennes (Erevan 2018)

Mis à jour : 11 Déc 2018

Réunis à Erevan le 9 octobre 2018, en marge de la 35e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie, les représentants de la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, l’Estonie, la France, la Grèce, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie, la République tchèque et la Fédération Wallonie-Bruxelles, ont lancé un « Plaidoyer en faveur de la langue française et du multilinguisme dans les institutions européennes ».

Saluant le plaidoyer vigoureux mené par la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, ainsi que les actions mises en œuvre par l’OIF, notamment à travers sa Représentation permanente auprès de l’Union européenne, les représentants des pays présents se sont engagés à sensibiliser les instances européennes à la nécessité de respecter le multilinguisme, et en particulier, l’utilisation de la langue française au sein de l’UE. Ils mèneront, à cet effet, des actions conjointes et concertées d’interpellation des autorités concernées des institutions, organes et agences européens et exerceront sur cette question une veille active et organisée à travers le Groupe des ambassadeurs francophones (GAF) de Bruxelles.
Pour en savoir plus
Télécharger le texte de la résolution