Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Langue et traduction - Bibliographie

Éthique du Multilinguisme


Last Updated: 4 Sep 2020

Arvi Sepp, Philippe Humblé, Vrije Universiteit Brussel

August 2020, Project: Translation Studies

Le monde, en tant qu’endroit pourvu de sens, est toujours médiatisé symboliquement, et ceci plus spécifiquement par le langage. Par conséquent, comprendre et envisager l’altérité de l’Autre dans le monde, par le biais d’un nombre de processus de signalisation, est le défi de toute éthique. Depuis l’avènement du virage culturel (voir Radaelli 2011:19), l’intérêt pour une herméneutique de la différence et de l’étrangeté, articulée sur le pluralisme linguistique des textes, est au centre des études littéraires et des études de la traduction. Une éthique communicative de la conversation, d’un vouloir-se-comprendrel’un- l’autre comme traduction, fait affirmer à Zafer Şenocak que: « [t]oute conversation qui se veut être plus qu’une rencontre de monologues, est une traduction » (2011:17). Pour comprendre l’Autre, il est nécessaire de confier dans son honnêteté, et cette compréhension dépend toujours du langage, comme le souligne Hans-Georg Gadamer dans Vérité et méthode, sa philosophie de l’herméneutique du langage. La langue agit toujours comme « horizon limite d’une expérience herméneutique de l’être » (Stolze 2003:71), également celle de l’autre et de sa ‘linguisticalité’(Sprachlichkeit).

Cliquer ici pour accéder à l'article...