Logo de l'OEP

Les langues à l'école

Un quart d'heure de lecture par jour, l'initiative du lycée d'Ankara fait des émules en France (Le Figaro Premium)

Mis à jour : 8 Jan 2018

Par Etienne de Montety Mis à jour le 08/01/2018 à 10:43 Publié le 07/01/2018 à 19:22
REPORTAGE - L'association « Silence on lit! » tente d'instaurer en France le rituel créé par le lycée francophone d'Ankara. Objectif : généraliser cette bonne pratique dans l'Éducation nationale.

Dans le quartier moderne Mustafa-Kemal d'Ankara, comment ne pas remarquer ce grand ensemble blanc liseré de rouge, aux couleurs de la Turquie: c'est le lycée francophone Tevfik-Fikret. S'y pressent les enfants de la société turque attachée à un enseignement de qualité, qui passe par l'apprentissage du français. Un lycée semblable à des milliers d'autres dans le monde, avec ses classes, ses laboratoires, ses terrains de sport, ses bons élèves et ses fumistes: sauf que tous les jours à 13 h 35, ce n'est pas le bruit de 1600 enfants et adolescents que l'on entend, une meute s'ébrouant après une matinée studieuse, mais une sonnerie puis le silence, porté par une musique douce: chut, on lit. En classe ou au gymnase, on lit. Pas seulement les élèves, tout le monde lit: des professeurs au personnel administratif. Des cuisines à la direction.
Lire la suite

Google Analytics Alternative