Logo de l'OEP

Babel sur le Nil : multilinguisme et multiculturalisme dans l'Egypte de l'Antiquité tardive (Jean-Luc Furnet - Collège de France)

Mis à jour : 26 Juil 2017

Du fait de sa brûlante actualité dans nos sociétés modernes et de l’impact que celle-ci a nécessairement eu dans le champ de la recherche, le multilinguisme est à l’interface de préoccupations sociétales, d’une exigence méthodologique et d’un intérêt historique qui en font une thématique propre à inaugurer la nouvelle chaire « Culture écrite et papyrologie byzantine ». On ne peut étudier les sources écrites antiques et médiévales sans connaître les conditions multilingues qui ne manquèrent pas de les conditionner. L’Égypte de l’Antiquité tardive constitue à cet égard un terrain privilégié, non seulement grâce à la documentation papyrologique qu’elle a conservée (contrairement aux autres provinces de l’Empire, elles aussi multilingues), mais aussi du fait des conditions historiques qui ont profondément modifié son faciès linguistique : l’égyptien, ayant abandonné ses anciennes écritures, se dote alors d’un nouveau médium écrit, le copte, qui va peu à peu entamer le monopole qu’avait acquis le grec depuis les Ptolémées (sept siècles avant la période ici considérée) en tant que langue officielle ; le latin, qui était jusque-là une langue surtout en usage dans l’armée, connaît une nouvelle vitalité à la suite des réformes administratives de Dioclétien ; enfin, l’occupation sassanide (619-629) et la conquête arabo-musulmane (642) vont introduire de nouvelles langues dont l’une, l’arabe, finira par s’imposer irréversiblement après avoir évincé le grec puis le copte. Ces trois types de relations multilingues seront étudiés sur trois ans (en commençant par le dernier) à travers la totalité de la documentation (papyrus littéraires, documentaires et sources littéraires transmises par la tradition manuscrite) et selon plusieurs approches complémentaires (historique, philologico-linguistique, paléographique). Le séminaire présentera, en parallèle, des papyrus inédits en rapport avec ce sujet.

Plan du cours (Télécharger)

20 janvier 2016 - Cours introductif (1)
1-Pourquoi ce sujet?
• Actualité du multilinguisme
• multilinguisme et papyrologie
• un prérequis de la nouvelle chaire «Culture de l’écrit et papyrologie byzantine».
2-Quelques généralités et mises en garde méthodologiques (début)
• Multilinguisme et plurilinguisme (début)

27 janvier 2016 - Cours introductif (2)
2-Quelques généralités et mises en garde méthodologiques (fin)
• Multilinguisme et plurilinguisme(fin)
• Multilinguisme et documents écrits
• Multilinguisme et multiculturalisme.
3-Terminologie du multilinguisme en grec (début)

3 février 2016 - Cours introductif (3)
3-Terminologie du multilinguisme en grec (fin)
4-Perception du multilinguisme dans le monde gréco-romain
• Une conception hellénocentrée : le manichéisme Grecs/barbares
; un manque de curiosité pour les autres langues
; un domaine de spécialistes : interprètes et traducteurs
; la figure exceptionnelle du multilingue.
• L’ouverture à l’altérité linguistique: –un courant relativiste;
–l’Empire romain(début)

10 février 2016 Cours introductif (4)
–l’Empire romain(fin)
–le christianisme:les exégètes
les prélats et les missionnaires.

17 février 2016 - Le pehlevi (moyen-perse) face au grec et à l’égyptien (1)
1-Des documentations déconnectées l’une de l’autre
2-Des papyrus bilingues?
3-Le pragmatisme des Perses: pourquoi changer une langue qui fonctionne?
4-Les Gréco-Égyptiens face aux Perses: préjugés, rejet et indifférence (début)

24 février 2016 - Le pehlevi (moyen-perse) face au grec et à l’égyptien (2)
4-Les Gréco-Égyptiens face aux Perses: préjugés, rejet et indifférence (fin)
5-Les interférences linguistiques.

9 mars 2016 - L’arabe face au grec (1)
1-La conquête arabo-musulmane
2- Un pays en mutation, une documentation qui change de faciès
3- Obstacles méthodologiques à l’étude de la cohabitation grec-arabe: le problème des sources
4-La politique d’arabisation d’après les sources littéraires (début)

16 mars 2016 - L’arabe face au grec (2)
4-La politique d’arabisation d’après les sources littéraires (fin)
5-Les papyrus (1) : la discrète montée de l’arabe au VIIe siècle
6-Les premiers documents administratifs arabes et un texte (d)
étonnant (SBVI 9576: le plus ancien document arabe de l’histoire de l’Islam)
7-Les entagia (ordres de paiements fiscaux) arabo-grecs: la présence symbolique de l’arabe (début)

23 mars 2016 - L’arabe face au grec (3)
7-Les entagia (ordres de paiements fiscaux) arabo-grecs: la présence symbolique de l’arabe (fin)
8-Une administration encore dépendante des hellénophones
9-La pratique privée de l’arabe au VIIe siècle
10-Bilan de l’arabisation au VIIe siècle d’après les papyrus
11-Les papyrus (2) : les décennies décisives (fin de l’époque omeyyade)
(début):
– Les archives de Basileios
(1): la forte présence des lettres arabes

30 mars 2016 - L’arabe face au grec (4)
11-Les papyrus (2): les décennies décisives (fin de l’époque omeyyade) (suite):
–Les archives de Basileios (2): le problème des lettres gouvernorales grecques et arabes envoyées par paire

6 avril 2016 - L’arabe face au grec (5)
11-Les papyrus (2) : les décennies décisives (fin de l’époque omeyyade) (fin):
–L’arabisation de l’administration: arabisation des cadres; mobilité des
fonctionnaires; maintien d’un vernis byzantin avec l’usage des gentilices et épithètes honorifiques; les exercices d’écriture
–L’arabisation de la documentation: les lettres arabes des fonctionnaires locaux; les sauf
-conduits (sigillia)
12-Le début de l’époque abbasside: l’arabe dans la chôra

13 avril 2016 - L’arabe face au grec (6)
13-L’impact de l’arabisation sur le grec: les nouveautés lexicales (emprunts, calques sémantiques; un document inédit exceptionnel
: le P.Fouad inv. 208)
14-L’impact de l’arabe sur l’expression écrite grecque

Pour accèder au cours
Babel sur le Nil : multilinguisme et multiculturalisme dans l'Égypte de l'Antiquité tardive