Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Unesco 23 juin 2008 - Le livre d'or

Ramona PAUNA, linguiste


Ultima modifica: 25 Apr 2008

Il n'y a rien de plus extraordinaire que de comprendre à travers une langue ce qui nous approche d'un autre peuple et ce qui nous en sépare... (extrait du Livre d'Or "Les intellectuels et artistes pour le plurilinguisme et la diversité culturelle" en cours d'écriture dans le cadre de la journée du 23 juin à l'UNESCO)

Parler une langue étrangère c'est comme si on nous donnait la chance de voyager sans frontières, de rêver sans faire de cauchemars, d'être soi-même en étant tout une autre personne. Il n'y a rien de plus extraordinaire que de comprendre à travers une langue ce qui nous approche d'un autre peuple et ce qui nous en sépare. Plus qu'une langue, on apprend des pratiques : à Paris, on fait la bise 3 fois, en Bretagne 4 fois et à Bucarest 2 fois. Rien de plus merveilleux que de connaître des gens qui aiment les mêmes livres, qui chérissent les mêmes philosophes et qui écoutent les mêmes chanteurs. Pour paraphraser ce que Saint-Exupéry disait, quand je parle à un être qui aime la même langue que celle que j'aime et qui n'est pas la mienne, "loin de me léser, il m'augmente"!

(Ramona Păuna)

                                                          

Ramona Pauna, de nationalité roumaine, est docteur en linguistique, chargée de recherche à l'Université Paris 13. Auteur de plusieurs articles (Causes et métaphore, Morphologie et sémantique dans les relations causales, Subordonnées et inférences, La modalisation des connecteurs, Aspect linguistique et causalité) publiés dans des revues internationales (Neophilologica, Cahiers de lexicologie, Zeitschrift für Französische Sprache und Literatur), elle s'intéresse à la façon dont la linguistique peut fournir une aide à l'enseignement des langues étrangères.