Unesco 23 juin 2008 - Le livre d'or

Hejer CHARF, réalisatrice et productrice


Ultima modifica: 8 Mag 2008

Je voudrais situer mes films entre deux frontières toujours dans un élan de passage et d'ouverture. Cet entre-deux m'est indispensable et c'est dans le passage que je suis entière... (extrait du Livre d'Or "Les intellectuels et artistes pour le plurilinguisme et la diversité culturelle" en cours d'écriture dans le cadre de la journée du 23 juin à l'UNESCO)

Je voudrais situer mes films entre deux frontières toujours dans un élan de passage et d'ouverture. Cet entre-deux m'est indispensable et c'est dans le passage que je suis entière. Au Canada, la cohabitation des cultures, des races, des religions, des langues est parfois ou souvent  difficile mais toujours inspirante. La différence est à chaque coin de rue et j'ai décidé de la voir, de la montrer et de la défendre. Mes premiers cinéastes de référence  et d'émotion sont  Godard et Pasolini. Leurs films mêlent la fiction et la réalité, la littérature, la musique et le cinéma. Ils  échappent à la frontière des genres. Et je n'aime pas les frontières. Le cinéma  puise son imagination et sa poésie dans la diversité humaine et la pluralité des regards.

Charf Hejer 

                                                    

Hejer CHARF, canadienne, réalisatrice et productrice. A fondé à  Montréal en 1996, la société de production de films indépendants et d'auteur  Nadja Productions. Elle est auteure de plusieurs documentaires dont Le Liban, quels avenirs ? et Femmes arabes au Québec, actuellement en production. Elle a réalisé Les Passeurs qui a reçu le Sceau de la Paix de la Ville de Florence en Italie. Elle a produit Le film Victoria d'Anna Karina qui sortira en salles, fin 2008.