Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Le succès international d'une chanson en zoulou (JC Amboise)


Ultima modifica: 20 Mag 2021

Maître Jean-Claude Amboise communique :

Depuis un peu plus d’un an, une chanson en langue locale africaine connaît un immense succès dans le monde. Nous allons nous intéresser aux raisons de ce phénomène.

Il s’agit de Jerusalema, composée et interprétée par la chanteuse sud-africaine Nomcebo Zicode, en zoulou, l’une des 11 langues officielles de l’Afrique du Sud avec le sépédi, l’afrikaans, l’anglais, le ndébélé… Le producteur et disc-jockey Master KG, nom de scène de Kgaogelo Moagi, en est l’auteur. Les paroles évoquent à la fois une prière demandant la protection de Dieu et la Jérusalem céleste.

Le morceau est paru dans son pays d’origine le 29 novembre 2019. Il s’est fait rapidement connaître en février 2020 grâce à une vidéo-musicale des danseurs angolais Fenomenos Do Semba qui ont exécuté une chorégraphie humoristique sur la chanson :

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=613A9d6Doac&t=1s.

Depuis cette date, des concours de danse basés sur elle sont organisés à travers le monde et sont publiés sur les réseaux sociaux. L’illustrent les exemples ci-après.

En France :

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=11e4sW-Q4Ns.

À Madagascar (avec la présence et la participation de Nomcebo Zicode) :

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=Y6dieobs5kc.

À Cuba :

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=Y85SBnERUc0.

En Roumanie :

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=HH3Otu8gQ-4.

En Allemagne :

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=DJikiU__CgA.

En Irlande :

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=F_g374kTgik.

En Italie :

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=X-CZwfDYboc.

En Autriche :

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=vC1iqIcBops.

En Corée du Sud :

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=vqxeMMAgatw.

Ces chorégraphies accompagnent sans aucun doute le succès de la chanson. Selon les classements officiels généraux hebdomadaires des ventes de titres musicaux disponibles (tous modes de consommation et de catégories musicales confondus), en 2020, le morceau a atteint la 1ère position en Hongrie, la 10è en Espagne et la 55è au Royaume-Uni. En février 2021, la 4è en Irlande et ce même mois et en mars, la 3è en Suède. C’est sur YouTube que le succès du morceau est le plus visible : le 28 août, la vidéo-musicale officielle de la chanson a dépassé les 100 millions de vues ; le 14 octobre, les 180 millions ; le 20 mai, plus du double soit les 390 millions.

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=fCZVL_8D048.

Parallèlement, une version remixée par Master KG mettant en valeur le chanteur et rappeur nigérian Burna Boy comportant quelques paroles en anglais est parue le 19 juin 2020.

Cette chanson a été classée dans de nombreux pays. En 2020, elle a atteint la 1ère position en Belgique et aux Pays-Bas, la 2è en France et la 15è au Portugal ; en 2021, elle a occupé en janvier, la 2è place en Autriche et la 3è en Allemagne ; ce mois-là et en février, la 1ère en Suisse.

Il est à noter que malgré l’ajout de paroles en anglais, la chanson ne figure dans aucun classement général officiel des ventes de titres musicaux d’un pays anglophone que ce soit au Royaume-Uni, en Irlande, aux Etats-Unis1 ou en Australie.

On pourrait s’interroger dès lors sur l’utilité des quelques mots d’anglais ajoutés aux paroles en zoulou.

Par ailleurs, la vidéo-musicale officielle du titre compte un nombre de vues très inférieur à la version originale avec 18 millions de visionnements atteints le 9 mai 2021.

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=9-RhCvYpxqc.

La chanson ne donne pas à notre connaissance lieu à des concours de chorégraphie comme la version originale.

Le 18 septembre 2020, une version bilingue en espagnol et en zoulou est publiée, mettant en valeur le chanteur vénézuélien Micro TDH et la chanteuse colombienne Greeicy Rendon. Elle rencontre un succès non négligeable : les 45 millions de visionnements sont dépassés le 19 mai 2021. Les pays hispanophones semblent apprécier l’ajout de paroles en espagnol.

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=Ci3TMqWfNLs.

Elle donne lieu à des concours de chorégraphie comme la version originale ainsi que l’illustre celle ci-après au Venezuela :

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=RuUZPVFhwYg&t=0s.

Nonobstant d’autres adaptations du titre initial en dehors des auteurs et compositeurs originaux que l’on peut trouver sur internet en différentes langues (italien, français, hébreu, portugais…) et d’autres chorégraphies, il apparaît que le succès de cette chanson essentiellement en zoulou tient au son qu’elle dégage. L’alliance de la mélodie, de la puissance vocale et de l’intensité de l’interprétation de Nomcebo Zicode ainsi que du rythme de la musique plaît au public qui n’éprouve pas le besoin de comprendre les paroles. Cette explication vaut pour les pays anglophones, particulièrement difficiles d’accès pour les chansons en langue étrangère comme l’atteste leur rareté dans les classements musicaux. En l’espèce, la version originale intégralement interprétée en zoulou a été classée comme nous l’avons vu en Irlande et au Royaume-Uni. Par analogie, elle peut rappeler à l’époque en 1971 la ballade entièrement interprétée en français Un banc, un arbre, une rue au concours Eurovision de la chanson remporté par la chanteuse française Séverine pour Monaco à Dublin, en Irlande :

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=Z0CwP_G97Y4.

L’interprète enregistre plusieurs adaptations dont une en anglais :

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=IkehxGcnoLA.

C’est la version originale en langue française qui figurera dans le classement officiel britannique, précisément à la 9è place. Le son produit par la ligne mélodique du morceau ainsi que la puissance émotionnelle de la voix de l'interprète dans la version originale par rapport à la version anglaise a primé sur le besoin de comprendre les paroles au Royaume-Uni.

Jean-Claude Amboise

Docteur en droit

Avocat au barreau de Paris

intervenant en droit de la culture

On trouvera ci-après en vidéo l’origine du titre Jerusalema racontée par Master KG :

https://www.NotAllowedScript616b4da8308efyoutube.com/watch?v=hWzu9REdiz8.

Pour une analyse des succès de la chanson non anglophone dans le monde en général, on pourra consulter sur le site de l’OEP :

https://www.observatoireplurilinguisme.eu/dossiers-thematiques/culture-et-industries-culturelles/177778469-du-c%C3%B4t%C3%A9-des-cr%C3%A9ateurs/la-chanson/12303-les-succ%C3%A8s-de-la-chanson-non-anglophone-dans-le-monde-jc-amboise

1 Le Billboard Hot 100