Logo de l'OEP

Du côté des créateurs

Giovanni Pascoli — L’impensé la poésie Choix de poèmes (189 0 -1911) — Procuré, présenté et traduit par Jean-Charles Vegliante

Ultima modifica: 22 Mar 2018

Giovanni Pascoli (1855-1912)
est l’un des poètes italiens majeurs. Représentant du Décadentisme, fin métricien, ses poèmes sont dominés par la mélancolie. Son enfance endeuillée, sa jeunesse difficile, les aléas de sa carrière ont laissé une trace évidente dans sa poésie raffinée, rêveuse, nostalgique, littéralement
hantée par le souvenir du passé et des morts.

Jean-Charles Vegliante est un poète et traducteur français
né en 1947 à Rome. Ancien élève de l’ENS, professeur émérite à l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, traducteur-éditeur de Dante et d’autres classiqu es italiens, il a publié en 1977 une anthologie de
la poésie italienne de la fi n du XXe siècle. Il a obtenu en 2009 le « Prix Leopardi » pour l’ensemble de sa carrière. Parmi ses publications : Nel lutto della luce (Einaudi, édition bilingue, 2004), Urbanités (Lavoir
Saint-Martin, 2015), Où nul ne veut se tenir (La Lettre volée, 2016).

« Ce qui doit intéresser chez lui d’emblée, à mon sens, et qui en fait précisément une figure intellectuelle de
transition importante, pose des prémisses, voire annonce concrètement beaucoup plus que ce qu’il pouvait lui-même
supposer, en dépit du succès qu’il reçut (avec la réserve,
toutefois, du philosophe Benedetto Croce) dans son
pays. Ses livres permettent d’entrevoir à partir de son monde très concret, un monde loin “en avant”, suivant
le mot de Rimbaud, bien au delà de ce que notre lecture
croit en “comprendre” après coup... Un impensé fécond,
qui aspire à être interprété.»

Google Analytics Alternative