Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Le Petit Nicolas en latin : raisons et contexte d'une traduction


Ultima modifica: 14 Dic 2012

France Culture, 6 décembre 2012

Au latin… semper fidelis ?

Il y avait Harry Potter, Astérix, donc le Petit Nicolas s'imposait !" Pour donner envie aux jeunes élèves d'apprendre le latin, deux auteurs viennent de transposer l'univers du Petit Nicolas dans la langue de Cicéron. Alors que l'on crie fréquemment à la disparition des langues anciennes dans les classes, ce petit ouvrage témoigne d'une présence toujours vivace du cercle latiniste, si ce n'est du latin, dans la société française.

Pourquoi ? Quel bénéfice y a-t-il encore à tirer, aujourd'hui, de l'apprentissage du latin, et plus largement, de celui des langues dites "mortes" ? Elizabeth Antébi, l'une des auteurs de l'ouvrage, et Denis Knoepfler, professeur au Collège de France - qui eut Jacqueline de Romilly pour collègue estimée -, nous ont apporté leurs éclairages. Quant à Aurore Dericq, jeune professeur de latin, elle lève un peu le voile sur l'enseignement des langues et cultures de l'Antiquité dans le secondaire.

Entre apprentissage de la rigueur à travers celui d'un idiome, et ouverture aux civilisations de nos origines...

Pour en savoir plus et écouter l'émission...