Logo de l'OEP

Plurilinguisme et mondialisation

Le chinois, future langue mondiale ? (Sciences humaines)

Ultima modifica: 23 Ago 2012

David Bénazéraf

Considéré encore récemment comme une langue exotique, 
le chinois accède désormais au statut de langue internationale.

Une langue ancestrale…

Les premiers écrits en langue chinoise datent du XIIIe siècle avant notre ère : il s’agirait d’une création autochtone, sans influence extérieure, exhumée au début du XXe siècle par un lettré qui entendait se soigner avec de la poudre médicinale faite à partir de fragments d’animaux et qui découvrit des écrits gravés sur des carapaces de tortues et des os de bovidés.


Si, vu d’Occident, les caractères ressemblent à une suite d’images toutes différentes les unes des autres, il s’agit bien d’une écriture. Contrairement aux langues alphabétiques qui codifient un son, celui-ci faisant sens en le prononçant, le chinois n’est ni alphabétique ni phonique : chaque caractère, ou sinogramme, combine un sens et un son en une seule syllabe. Par exemple, le caractère signifie « langue » et se prononce wen. 400 syllabes déclinées en quatre tons permettent de prononcer l’ensemble des caractères (plusieurs caractères peuvent se prononcer de la même manière).
 >>>>>>>>>>>>>>>>