Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Un groupe d'enseignants-chercheurs parisiens s'oppose à l'utilisation du français (Mediapart, par Vincent Doumayrou)


Ultima modifica: 6 Mar 2017

La Ville de Paris organise un concours appelé Emergence(s), pour offrir un soutien financier à un projet scientifique multidisciplinaire. Jusqu'alors, la soumission pouvait ne se faire qu'en anglais, mais en 2017, la Ville a décidé d'exiger qu'elle se fasse en français aussi. Un chercheur à l’École normale supérieure et à l'INSERM a lancé une pétition en réaction.
Les motivations des chercheurs

A ce jour, 137 chercheurs l’ont signée. Ils s'opposent à l'obligation de soumettre en français parce que, disent-ils, elle est « à contrecourant [sic] des pratiques actuelles du paysage français de la recherche », les demandes de financement à l’Agence nationale (française) de la recherche, par exemple, se faisant uniquement en anglais.

Je répondrais : et alors ? Pourquoi les pratiques du monde de la recherche devraient-elles s’imposer sans discussion au reste de la société ? J’ajouterais qu’il y a chez nos chercheurs une sorte d’arrogance à le penser.

Le second argument avancé par les pétitionnaires est que la mesure serait « par nature discriminatoire » envers les non-francophones. La notion de discrimination suppose que la mesure fasse grief à sa victime. Pourtant, en l'espèce, l'unique grief est de devoir faire traduire le texte en français, et les traducteurs de l’anglais vers le français courent les rues à Paris ; pour un texte de cinq pages, longueur maximale demandée, le tarif sera de 300 à 400 € environ au prix de marché de la traduction, une somme d’autant moins extravagante que les soumissions peuvent être prises en charge par équipe selon un partage des frais. Si j’écrivais ce billet pour un concours financé par la province de Dalécarlie, je ne trouverais pas choquant de le faire traduire en suédois après tout. La qualification de discrimination apparaît donc très exagérée - il est vrai que le tout-venant journalistique la met un peu à toutes les sauces.
Lire la suite

Lire aussi sur ce site Programme Emergence(s) 2017 : un appel à projets pour soutenir la recherche. La Mairie de Paris donne l'exemple en français et en anglais