Logo de l'OEP

Plurilinguisme et créativité scientifique (coord. Pierre Frath et José Carlos Herreras, collection Plurilinguisme 2016-2, sommaire et résumés)

Mis à jour : 29 Jan 2017

Une publication dans la Collection Plurilinguisme, dirigée par l'Observatoire européen du plurilinguisme

143 p., ISBN : 9782953729917, 12,99 € (papier), 5,99 € (numérique)

COMMANDER

Ce volume de Plurilinguisme est consacré à la question du lien entre « Plurilinguisme et créativité scientifique ». Il publie les interventions à la journée d’étude organisée sur ce thème le 16 octobre 2013 par le Pôle recherche de l’OEP et le Séminaire Politiques linguistiques en Europe de l’Université Paris Diderot, ainsi que quelques articles d’autres chercheurs.

À la différence des langues de service, destinées à circonscrire, avec la plus grande précision possible, des représentations limitées du réel, les langues de culture embrassent la totalité de l’expérience humaine. Universelles, elles disposent chacune des ressources sémantiques nécessaires au développement de nouvelles formes du savoir.

Or l’anglicisation des formations universitaires en cours en ce moment dans toute l’Europe conduit à assécher cette créativité.

Pour en savoir plus et commander, cliquez ICI

Sommaire

 Éditorial

Leitartikel

Editorial

Editoriale

Laurent Lafforgue - Le français, au service des sciences

Jean-Marc Lévy-Leblond - La science au défi de la langue

Marc Zito - Pratiques linguistiques dans les sciences exactes : le cas de la physique des particules

Philippe Régnier - Biologie et/or Biology : Témoignage d'un schizo-phrène

Ralph Mocikat - Sprachenpolitik an deutschen Hochschulen : Herausforderungen und Versäumnisse

Heinz Wismann - La diversité linguistique et la conceptualisation scientifique, le cas des sciences humaines

José-Carlos Herreras - Pourquoi l’anglais ne peut que progresser en France ?

Pierre Frath - Anthropologie de l'anglicisation des formations supérieures et de la recherche

Panagiotis G. Krimpas - Aspects diachroniques et synchroniques du grec en tant que langue culturelle : terminologie, néologie, purisme

Philippe Blanchet - De l’importance du plurilinguisme dans l’élaboration et la diffusion de recherches innovantes
en sciences humaines et sociales

Débat

 

Résumés

Laurent Lafforgue - Le français, au service des sciences

Résumé
Les ressorts de la créativité scientifique ne peuvent s'analyser en termes de causalité scientifique. Ils sont liés aux conditions psychologiques, morales, culturelles et spirituelles dans lesquelles s'est formé le chercheur et dans lesquelles il exerce son activité.

Abstract
The moving forces of scientific creativity cannot be analysed in terms of scientific causation. They are linked to the psychological, ethical, cultural and spiritual conditions in which the researcher was reared and in which he has developped his activity.

 

Jean-Marc Lévy-Leblond - La science au défi de la langue

Résumé
Je voudrais ici mettre en cause deux lieux communs concernant les rapports de la science et de la langue, et terminer ensuite en esquissant un programme utopique et probablement destiné à le rester — mais qui sait...

Abstract
In this paper I would like to challenge two platitudes about the relationship between science and language, and finally sketch out a utopian programme, which will most probably remain so, but who knows...

 

Marco Zito - Pratiques linguistiques dans les sciences exactes :
le cas de la physique des particules

Résumé
Dans cet exposé, l'auteur décrit ses expériences linguistiques dans le domaine d'une science exacte, la physique des particules, caractérisée par de grandes collaborations internationales et un fort nomadisme des chercheurs. Il conclura avec quelques notes personnelles et des réflexions sur le langage, la pensée et la méthode scientifique.
Abstract
In this paper, the author describes his linguistic experience from inside an exact science, i.e. particle physics, where large international cooperations are the rule and generate frequent researcher mobility. He will conclude with a few personal remarks and reflections on language, thought and the scientific method.

 

Philippe Régnier - Biologie et/or Biology :
Témoignage d'un schizophrène

Résumé
L'anglais s'est imposé comme vecteur dominant de la communication et des échanges dans le monde entier et c'est actuellement un outil indispensable pour les biologistes qui évoluent dans l'espace compétitif et sans frontière de la recherche scientifique. Les étudiants doivent acquérir dès le début de leurs études supérieures une bonne pratique de cette langue qui sera un atout consi-dérable au cours de leur formation puis de leur carrière de chercheur ou d'enseignant. La maîtrise de l'anglais, un complément incontournable de la forma-tion disciplinaire des scientifiques, ne doit cependant pas menacer la maîtrise du français ni empiéter sur son usage. Notre langue maternelle est et doit rester notre vecteur culturel privilégié.
Abstract
The English language is now a major vehicle for worldwide communication and exchanges, and biologists working in the highly competitive and un-bouneded area of scientific research cannot do without it. Students must rapidly acquire a good command of English at a very early stage of their graduate education as it will be a major asset both in their training and for their future careers. However, even if a good proficiency in English is essential in research and education, it should not become a threat to the students’ command of French nor should it impinge on its use. Our native language must remain our privileged cultural vector.

 


Ralph Mocikat - Sprachenpolitik an deutschen Hochschulen:
Herausforderungen und Versäumnisse

Zusammenfassung
Wissenschaft und Lehre müssen sich mehrerer Sprachen bedienen können. Für die Mitteilung von Ergebnissen in Fachzeitschriften oder auf internationalen Tagungen wurde jedoch bereits während der letzten Jahrzehnte in vielen Disziplinen dem Englischen eine Ausschließlichkeit zugesprochen, die zur weitgehenden Verdrängung aller anderen Sprachen geführt hat. Darüber hinaus beobachten wir im deutschen Sprachraum in jüngster Zeit eine Verdrängung der Landessprache auch im Forschungs- und Lehralltag. Nationale Tagungen und interne Besprechungen mit ausschließlich deutschen Muttersprachlern finden auf Englisch statt. Auch in der Lehre werden immer mehr Studiengänge auf das Englische umgestellt. Es zeigt sich jedoch, dass die Einengung auf ein vereinfachtes Einheitsidiom der Gewinnung neuer Erkenntnis und der Wissenserarbeitung in der Lehre Schaden zufügt. Ziel einer aktiven Sprachenpolitik darf daher nicht die Abschaffung der Landessprache auch im Inland zugunsten einer lingua franca sein, sondern – im Sinne der Pluralität des Denkens – auch die Förderung der Muttersprachen und eine zumindest rezeptive Mehrsprachigkeit unter Wissenschaftlern. Wege, die zu diesem Ziel führen, werden aufgezeigt.
Résumé
La nécessité pour la science et l’enseignement universitaire d’avoir à disposition plusieurs langues est un impératif. Cependant, on a accordé, lors de la dernière décennie, l’exclusivité à l’anglais pour les publications et les congrès internationaux, entraînant une éviction inquiétante de toutes les autres langues. Plus récemment, on observe même, depuis quelque temps, l’élimination de la langue nationale à l’intérieur même de l’espace linguistique allemand dans les domaines de la recherche et de l’enseignement universitaire. Non seulement les conférences internes et les congrès nationaux n’ayant que des participants de langue maternelle allemande ont lieu en anglais, mais encore, dans un nombre croissant de filières d’études universitaires, l’enseignement est dispensé en anglais. Pourtant, on a constaté que la limitation à un idiome unique simplifié dans l’acquisition de nouvelles connaissances porte préjudice à l’enseignement. Le but d’une politique linguistique active ne doit pas être la disparition de la langue nationale - surtout à l’intérieur même de son propre pays - au profit d’une « lingua franca », mais au contraire, dans l’esprit d’une pluralité de la pensée, elle doit stimuler les langues maternelles et, pour le moins, encourager une pluralité linguistique réceptive parmi les scientifiques. Nous donnerons quelques pistes qui pourraient permettre, nous l'espérons, de parvenir à ce but.

 

Heinz Wismann - La diversité linguistique
et la conceptualisation scientifique,
le cas des sciences humaines

Résumé
Dans sa communication, Heinz Wismann évoque les bases philosophiques d'une pensée de la diversité en partant de l'œuvre du philosophe néokantien Heinrich Rickert. La pensée scientifique se développe autour de deux intérêts majeurs : le premier consiste à subsumer les cas particuliers sous des règles générales, c'est un processus de généralisation. Le second se porte sur le particulier selon un processus d'individualisation. Ces deux processus semblent caractériser d'une part les sciences de la nature, s'agissant de la généralisation, d'autre part les sciences de la culture, en ce qui concerne l'individualisation. Mais la distinction n'est pas aussi nette, la généralisation pouvant être pratiquée dans les sciences de la culture et l'individualisation dans les sciences de la nature.
Abstract
In his speech Heinz Wismann evokes the philosophical bases of a thought diversity, starting from the work of neo-Kantian philosopher Heinrich Rickert. Scientific thought develops around two major advantages: the first is to subsume the particular cases under general rules, it is a generalization process. The second is focused on the individual in a process of individualization. Both processes seem to characterize the one hand the natural sciences, in terms of generalization, the other sciences of culture, regarding individualization. But the distinction is not as clear, generalization that can be practiced in the sciences of culture and individualization in natural sciences.

 

José Carlos Herreras - Pourquoi l’anglais ne peut que progresser en France ?

Résumé
La progression spectaculaire de la langue anglaise en France est aujourd’hui une réalité indéniable. Cette situation, mise en évidence lors du débat sur l’enseignement en anglais dans les universités françaises, est favorisée de nos jours par deux idées fort répandues dans la société. La première étant « tout le monde parle anglais » sert à justifier la politique linguistique menée au sein du système éducatif ; et la deuxième idée, consistant à dire « on ne peut rien faire », justifie le fait de ne rien changer. Or, il s’agit de fausses idées. Nous considérons que d’autres voies, d’autres politiques sont non seulement possibles mais souhaita-bles et nécessaires pour assurer la promotion de la langue et de la culture françaises et francophones dans le monde.
Abstract
It is an undeniable fact that English has made spectacular inroads in France today, as has been highlighted by the recent controversy on lecturing in English in French universities. This situation is the result of two preconceptions which are particularly prevalent at the present time. The first is that ‘everyone speaks English these days’, which is used to justify the language policy of the French education system. The second is that ‘nothing can be done about it’, justifying inaction. Both these attitudes are wrong. It is suggested that there are other ways and means which are not just possible but possible and indeed desirable to promote French language and culture in the world.

 

Pierre Frath - Anthropologie de l'anglicisation
des formations supérieures et de la recherche

Résumé
La langue anglaise s'impose partout, dans les sciences, dans l'économie, dans l'art moderne, dans la chanson populaire, et jusqu'aux graffitis sur les murs. Il se passe quelque chose, sous nos yeux, qui ne se réduit pas aux argumentaires des uns et des autres. Dans cet article, nous essaierons de comprendre les ressorts anthropologiques de l'anglicisation et nous essaierons de donner quelques pistes pour l'action.
Abstract
The English language has established hegemony in the sciences, in the economy, in modern art, in popular music, even in the graffiti on city walls. Something is happening before our very eyes which goes beyond pros and cons. In this paper we shall try to understand the anthropological motives of anglicization and we shall suggest possible avenues for action.

 

Panagiotis G. Krimpas - Aspects diachroniques et synchroniques du grec en tant que langue culturelle :
terminologie, néologie, purisme

Résumé
Les deux dernières décennies ont été marquées par l’augmentation accélérée dans le monde entier, de l’usage des dites « langues de service » principalement de l’anglais (Frath 2014 : 251 – 253 ; Kristiansen 2012 : 11 ; Koskela et al. 2011 : 20, 22 ; Guillaume 2010 : 6). En Europe ce phénomène revêt une importance parti-culière car, en plus de mettre en danger l’avenir des langues les moins répandues de notre continent, il met en doute l’autorité des langues historiques de culture européenne comme le sont le français, le grec, l’allemand, l’italien, le russe, l’espagnol et d’autres. Comme l’a soutenu E.A. Nida (1997 : 188) : « La langue constitue une partie intégrante de la culture : une des plus distinctives de ses caractéristiques, un reflet de ses sensibilités culturelles ainsi que l’indispensable vecteur de transmission d’une génération à l’autre de cette culture. La langue est un agent drastique qui exige la participation continuelle des individus partageant le même patrimoine linguistique ». Le rôle substantiel qui incombe à la terminologie dans la culture linguistique a été souligné par des nombreux chercheurs (Bhreathnach 2011 : 133 ; Blückert 2010 : 94 ; Närvänen 2007 : 76 ; Bucher 2007 : 48). Partant de cette constatation le présent article est consacré à la valeur historique (diachronique) et pratique (synchronique) du grec comme langue culturelle et présente les principaux organismes grecs qui cultivent la terminologie grecque moderne de divers champs thématiques (Valeontis et Krimpas 2014 : 159 – 175). À ce propos y est rappelée la place particulière du grec sur le continent européen comme première langue culturelle, scientifique et technologique. Elle est également reconnue comme la première langue créatrice et utilisatrice de terminologie et continue à être le modèle fondamental pour la création de nouveaux termes dans toutes les langues européennes (Adrados 2003[1999] : 449), par l’intermédiaire du latin qui est le principal véhicule de diffusion de la terminologie d’origine grecque. L’article mentionne brièvement la protection légale de la langue grecque dans l’éducation nationale supérieure de la Grèce, en tenant compte du fait qu’une grande partie de la connaissance scientifique est produite dans les institutions d’enseignement supérieur. L’article conclut que l’usage des langues nationales dans le domaine scientifique a des avantages particuliers tant pour les producteurs de connaissance scientifique que pour ses utilisateurs finaux.

 

Philippe Blanchet - De l’importance du plurilinguisme dans l’élaboration et la diffusion de recherches innovantes
en sciences humaines et sociales

Résumé
Ce texte propose une synthèse de travaux portant sur les enjeux du plurilinguisme dans l’élaboration et la diffusion de la recherche scientifique, en prenant notamment pour exemple les sciences humaines et sociales et les rapports entre anglais et français. Il montre les effets positifs d’un plurilinguisme quand ils sont pensés et pratiqués avec discernement, et les effets négatifs d’un monolinguisme. Il signale des pistes pour stimuler la résistance contre les monolinguismes et encourager le recours à une pluralité linguistique dans une double perspective d’innovation scientifique et de responsabilité éthique.
Acóurchi
Aquéu tèste prepauso uno sintèsi deis estùdi sus lei engàgi dóu plurilenguisme pèr façouna e espandi la recerco scientifico, mai-que-mai ‘mé l’eisèmple deis sciènci de l’Ome e de la soucieta e dei liame entre inglés e francés, mai pas soulamen. Fa vèire l’eficàci bèn vengu d’emplega mant uno lengo quouro acò si fa en si lou bèn pensant, e lei counsequènci marrido d’emplega uno lengo souleto. Marco de draio pèr empura la resistènci contro lei lengo unenco emai pèr empura l’emplé d’uno diverseta de lengo pèr fin d’enança de recerco scientifico novo e tambèn de serva uno etico respounsablo.


Lectures

Pierre Frath - Il y a beaucoup de demeures dans la maison du plurilinguisme...

Résumé
Quelques réflexions à partir du livre De l’idéologie monolingue à la doxa plurilingue : regards pluridisciplinaires, Hervé Adami & Virginie André (éds). Peter Lang, Bern 2015.
Abstract
A few reflections inspired by the book De l’idéologie monolingue à la doxa plurilingue : regards pluridisciplinaires, Hervé Adami & Virginie André (éds). Peter Lang, Bern 2015.