Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Le Baromètre Calvet des langues du monde sur Portalingua


Mis à jour : 12 Mai 2010

Message de Louis-Jean Calvet : 

Sur le nouveau site de l’Union Latine mis en ligne le 30 avril (Portalingua), on trouvera le Baromètre Calvet des langues du monde. Il s’agit d’un « classement » des langues du monde (dans la version actuelle les 137 langues ayant plus de 5 millions de locuteurs langue maternelle. De nouvelles langues seront par la suite ajoutées au baromètre). Partant de la constatation que lorsqu’on s’interroge sur l’importance des langues on ne prend généralement en compte qu’un seul critère, le nombre de leurs locuteurs, ce classement est établi grâce au traitement statistique de dix facteurs à la fois culturels, sociologiques et économiques, retenus pour leur pertinence. Produit d’une recherche à la croisée de la linguistique, de la sociolinguistique et des statistiques, ce baromètre constitue une avancée dans l’approche scientifique des politiques linguistiques.

Vous aurez tout le loisir de vous amuser en vous promenant dans ses potentialités, et je vous donne juste quelques indications. Par exemple, en cliquant sur un facteur, vous aurez des explications techniques ainsi que le classement des 137 langues selon ce facteur (il y a dix facteurs, vous aurez donc dix classements). En cliquant sur une langue vous aurez son comportement par rapport aux dix facteurs, que vous pourrez comparer avec le comportement d’autres langues. Ce baromètre constitue à la fois un observatoire des rapports entre les principales langues du monde et un instrument d’aide à la décision en matière de politique linguistique. Il a aussi une fonction heuristique, permettant de réfléchir sur les évolutions, les changements (le classement sera remis à jour chaque année). Pour avoir une présentation d’ensemble de notre travail,   cliquez sur en savoir plus.

Interactif, le baromètre permet aussi à l’internaute d’établir son propre classement en fonction de l’importance relative qu’il veut donner aux différents facteurs. Par exemple, quelqu’un se demandant quelles langues utiliser pour lancer un nouveau logiciel, ou quelles langues utiliser pour lancer une radio internationale, pourra en sélectionnant les facteurs qui lui paraissent pertinents et en supprimant les autres, ou en jouant sur l’importance relative des facteurs, se constituer son propre classement.

Bref, vous verrez à l’usage. J’oubliais : pour l’instant le baromètre est accessible en six langues (catalan, espagnol, français, italien, portugais, roumain). Dès que j’aurai un peu de temps, je le traduirais en anglais. Les commentaires et les critiques sont les bienvenus. Vous pouvez les laisser directement sur le site de l’Union Latine.

Louis-Jean Calvet

(Site personnel de Louis-Jean Calvet)