Logo de l'OEP

Politiques linguistiques économiques

La politique linguistique de la Russie (Regard sur l'Est)

Mis à jour : 1 Nov 2009

Par Gwenvael JEQUEL pour la revue Regard sur l'Est , 27 mars 2009, Dossier : "Politiques et pratiques linguistiques"

En janvier dernier, le Président letton Valdis Zatlers approuvait une série d’amendements obligeant les employés à parler letton au bureau sous peine d’une amende de 50 lats (70€) ce qui a provoqué une vive réaction du ministère russe des Affaires étrangères. La population russophone de Lettonie représente 44% de la population. Selon le ministère russe, cette décision viole le droit des minorités ethniques. Si le comportement de la Lettonie peut paraître violent vis-à-vis de la minorité russophone, qu’en est-il en Russie du traitement de la diversité linguistique?

 
 

L’importance de la diversité linguistique et du pluralisme culturel n’est plus à démontrer à l’heure de la mondialisation et de l’hégémonie linguistique de l’anglo-américain. Cette diversité linguistique peut être parfois mal perçue, comme en France ou en Turquie. Elle peut parfois faire l’objet de politiques de promotions et de développement, et c’est le cas, de manière officielle en tout cas, de la Fédération de Russie.

Titre des paragraphes de l'article :

Une centaine de langues et quatorze familles linguistiques
Un État multinational
Mari El et Tatarstan, deux républiques autonomes de la Fédération de Russie.
Une Union européenne multilingue

Lire l'article complet