Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Chroniques - humeurs

Sur le bout des langues (chronique de Michel Feltin-Pallas)


Ultima modifica: 21 Mar 2020

Impossible de résister au plaisir de l'étymologie et de l'histoire des langues à travers la chronique de Michel Feltin-Pallas pour l'express.fr.

"Pas, point, mie, goutte : les trois mousquetaires de la négation

"Ne" et "pas" semblent à notre grammaire ce que Roméo et Juliette sont à la tragédie : deux éléments indissociables, unis depuis toujours et à jamais. Grave erreur...

"Je ne sais pas" ; "je ne crois pas" ; "il ne faut pas" ; "vous ne devez pas"... Pour exprimer la négation, j'ai longtemps cru que l'on recourait depuis la nuit des temps à ces deux petits mots connus de tous : ne, suivi de pas. J'en déduisais qu'il en était ainsi de toute éternité et cela me convenait très bien.

Jusqu'au jour où un linguiste de mes amis m'a appris que je faisais erreur sur toute la ligne. Longtemps, en effet, ne est resté aussi seul que Robinson Crusoé sur son île. "Je ne veux", "je ne prends", "je ne doute" : c'était tout et cela suffisait."

Lire tout l'article

Vous souhaitez recevoir automatiquement et gratuitement cette lettre d'information ? Cliquez ici

Réagissez, débattez et trouvez plus d'infos sur les langues de France en me rejoignant sur la page Facebook dédiée à cette lettre d'information