Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

L’allemand, une langue qui monte


Zuletzt aktualisiert: 10 Jun 2020

De plus en plus de personnes l’apprennent à travers le monde, révèle une étude. C’est également le cas en France, notamment à l’école primaire.

Langue maternelle de 100 millions de personnes, l’allemand est depuis longtemps la langue la plus parlée en Europe. Au cours de la décennie 2000, elle a reculé dans le monde face à la progression de l’anglais, de l’espagnol ou du chinois. Mais la situation a changé. Depuis quelques années, la langue de Goethe connaît un essor. 15,45 millions de personnes l’étudient aujourd’hui dans le monde contre 15,30 millions en 2015 et 14,9 millions en 2010. Les chiffres sont en augmentation dans de nombreux pays du monde, dont la France, révèle une étude présentée en fin de semaine par la ministre adjointe aux Affaires étrangères, Michelle Müntefering.

En vogue sur la planète

La tendance est quasi générale. L’Afrique compte aujourd’hui 10 % des apprentis germanophones contre 7 % en 2015. L’Asie et l’Océanie en hébergent 11,48 % contre 10,76 % il y a cinq ans. D’importantes disparités régionales subsistent sur tous les continents. Mais la liste est longue des pays où la langue de Kant, d’Einstein et de Daimler est en pleine expansion : Égypte, Inde, Chine, Japon, Iran, Cameroun, Bénin, Togo, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Mexique. En Algérie, le nombre d’élèves a doublé en cinq ans. Seul le continent américain (5,26 % des apprentis germanophones) semble faire bande à part, en particulier les États-Unis.

Lire tout l'article