Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Brexit


Oct 2021

Brexit

L’anglais dans l’Union européenne, une hégémonie linguistique difficile à contrer (La Croix)

Neuf mois après le Brexit, le principe du plurilinguisme n’a toujours pas repris ses droits dans l’Union européenne. Un rapport remis au Quai d’Orsay préconise un rééquilibrage en faveur notamment du français et de l’allemand, les deux autres langues officielles de l’UE. par Jean-Baptiste François, le 27/10/2021 à 06:53 Modifié le 27/10/2021 à 09:18 Ils ne sont pas tout...

Lire la suite...

Jui 2021

Brexit

How we lost the narrative (eurointelligence.com)

By allowing English to become its lingua franca, the EU has lost control of the narrative. Time for some changes. 27 March 2021 by Wolfgang Münchau (from Financial Time) It was back in the late 1980s when I worked on the staff of the Times newspaper in London that I heard the word eurosceptic for the first time. It was during the days of confrontation between Margaret Thatcher and...

Lire la suite...

Mar 2021

Brexit

Avec le Brexit, la revanche de la langue française à Bruxelles ? (France24)

Remarque préliminaire : nous n'aimons pas du tout l'intitulé de cette émission, car il ne s'agit nullement d'une revanche contre l'anglais à Bruxelles. Le plurilinguisme est une affaire trop sérieuse pour être traitée dans un esprit cocardier. Néanmoins l'émission est fort intéressante et nous la conseillons. L'OEP. Publié le : 19/03/2021 par : Caroline DE CAMARET - 19...

Lire la suite...

Fév 2021

Brexit

Brexit: pourquoi l’Union européenne ne parlerait-elle pas désormais français? (Le Figaro)

ANALYSE - Le Royaume-Uni sorti de l’Union européenne, l’anglais reste seulement la langue officielle de deux États membres, l’Irlande et Malte. Par Alice Develey Publié hier à 12:21, Mis à jour il y a 1 heure Photo : Quel intérêt aurions-nous à conserver l’anglais comme l’une des langues officielles tandis que l’Angleterre est sortie de l’UE? 221858285/tanaonte -...

Lire la suite...

Mar 2020

Brexit

Une analyse géolinguisticopolitique du Brexit du Monde diplomatique (mars 2020) : Un Brexit pour rien ?

par Serge Halimi  La décision britannique de quitter l’Union européenne intervient trop tard. Le départ d’un État qui a incarné à la fois le libre-échange depuis la révolution industrielle du XVIIIe siècle, l’alignement sur Washington depuis la "relation spéciale" instaurée par Winston Churchill et Franklin Roosevelt, la financiarisation depuis que l’économie et la...

Lire la suite...

Fév 2020

Brexit

Welches Englisch werden wir nach dem Brexit sprechen? Vielleicht das lustige “Eurish”, das man jetzt schon in Brüssel spricht? Avec le Brexit, le “bad english” sera la norme en Europe

Von Nadja Schlüter, Jetzt 17.01.2020 Wenn eine Dienstreise ansteht, sagen Mitarbeiter*innen der EU gerne: „I go on a mission.“ Ihre britischen Kolleg*innen schmunzeln dann. Für sie klingt es, als habe der oder die andere umgeschult und sei jetzt Geheimagent*in. Eine Dienstreise ist im Englischen eigentlich ein „official trip“, oder man sagt einfach: „I go to Stockholm for...

Lire la suite...

Fév 2020

Brexit

Vu de Belgique.Une renaissance francophone en Europe grâce au Brexit ?

Le Soir-Bruxelles - Publié le 29/01/2020 - 17:52 Le quotidien bruxellois Le Soir a publié une tribune de Pierre-Yves Jeholet, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Selon cet homme politique, grâce au Brexit, la langue française pourrait retrouver son ancienne influence sur le Vieux Continent. Nos services Réservé aux abonnés Il ne manque plus...

Lire la suite...

Fév 2020

Brexit

L'après Brexit linguistique : une discussion toujours ouverte !

Trois articles importants et une analyse de l'OEP I -  « Après le Brexit, la primauté de l’anglais peut-elle perdurer alors qu’il ne figure plus parmi les langues officielles de l’Union ? » Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie, estime, dans une tribune au « Monde », que le divorce entre le...

Lire la suite...

Jan 2020

Brexit

Brexit : quel avenir pour l'anglais, qui ne sera plus que la 17e langue maternelle dans l'UE ?

LaLibre.be par Sabine Verhest, ed. abonnés, publié le mardi 28 janvier 2020 à 16h01 - Mis à jour le mercredi 29 janvier 2020 à 09h53 N’est-ce pas étrange ? En anglais, on dirait peut-être “weird”. Le Royaume-Uni quitte le navire européen, le nombre d’anglophones de naissance – déjà peu élevé au sein des institutions – chute consécutivement, mais l’anglais demeure...

Lire la suite...

Jan 2020

Brexit

Union européenne: Exit, la langue anglaise? Not at all!

Le Soir par Philippe Régnier, journaliste au service Monde, mis en ligne le 27/01/2020 à 21:20 - Photo : L’anglais est aujourd’hui l’une des... 24 langues officielles de l’UE. Avec, tout aussi officiellement, un seul et unique « sponsor », parmi les Vingt-Huit : le Royaume-Uni. Et pourtant, la sortie du Royaume-Uni n’entraînera pas la disparition automatique de l’anglais de la...

Lire la suite...

Jui 2019

Brexit

Will Brexit change Ireland's dependancy on the English language?

RTé - Updated / Monday, 11 Mar 2019 16:20 - By Ken Ó Donnchú UCC "Like everything else right now, Brexit inevitably lurks in the background of language question" Photo: iStock Opinion: after Brexit, Ireland will be the only member state where English is spoken as its first language which has both advantages and challenges When was the last time you had a conversation that wasn’t entirely...

Lire la suite...

Jui 2019

Brexit

L’offensive pour une Europe anglophone en dépit du Brexit (par Yves Montenay)

The Economist, le journal de l’élite anglophone mondiale, fait campagne dans son numéro daté du 15 juin 2019 pour que l’anglais devienne la seule langue officielle de l’Europe après le Brexit. Le principal argument est que ce serait une langue neutre permettant de mieux travailler. En fait cela cache soit une ignorance de l’Europe, soit un mépris pour les cultures « des autres »,...

Lire la suite...