Logo de l'OEP
Logo de l'OEP

Au Cachemire, la guerre des langues fait rage dans l’ombre


Última actualización: 23 Jun 2020

The Conversation, 22 avril 2020

Une guerre peut en cacher une autre. Le 5 août 2019, le gouvernement indien a abrogé les articles 370A et 35A de la Constitution indienne pour retirer une partie de son autonomie au Jammu-et-Cachemire, territoire situé dans le nord de l’Inde et frontalier avec le Pakistan et la Chine. De longue date déjà, ce « paradis perdu » vit entre couvre-feu, violences et coupure des moyens de communication.

Depuis août 2019, la situation s’est aggravée. Internet n’a ainsi été que partiellement rétabli le 4 mars 2020. Les habitants, désormais enfermés dans une prison vivante de 92 437 km2 (soit la taille du Portugal), subissent la crise sanitaire de façon particulièrement dramatique.

Mais, au-delà des arrestations arbitraires et autres exactions, c’est autour de la langue maternelle et de la langue officielle que se déroule une tout autre bataille. Lire la suite... >>>>