Logo de l'OEP

Du côté des créateurs

Culture et plurilinguisme

Mis à jour : 11 Mai 2006
Culture et plurilinguisme


Culture et plurilinguisme
Nous avons tenu dans les Assises à accorder une place significative à l'économie pour montrer que même la rentabilité ne conduisait pas à la domination d'une langue sur les autres. Il en est de même dans le domaine scientifique où la production scientifique dans une seule langue obéit à une rationalité qui n'est pas aussi impérative qu'un certain conformisme tend à l'imposer.
Nous défendons les langues car la culture ne peut pas s'exprimer mieux que dans la langue maternelle, laquelle comporte une intimité et une singularité irréductible.
C'est la raison pour laquelle il y avait aussi place aux Assises pour d'autres formes d'expression culturelle (la science fait évidemment partie de la culture). C'est ainsi que Jacques Darras invitait les poètes à abandonner leur conception "romantique" de la langue et les conviait à pratiquer "l'échange amoureux des langues entre elles", à "battre en brèche les bastions identitaires dans lesquels ils se sont enfermés pendant deux siècles et le sont encore. .. "Pour cela il leur faudra le sens du relativisme linguistique, qui n'exclut pas pour autant le sens de l'innovation. Ils devront faire preuve de lucidité, d'intelligence et de goût de savoir plutôt que de prétendre s'enfermer dans leurs seules émotions. Bref, les poètes seront les inventeurs d'un nouvel équilibre identitaire européen entre connaissances et imagination. À eux de nous familiariser avec leur tout nouveau désir de langue qui ne soit ni d'une « langue transmentale » à la Arthur Rimbaud ni d'un athlétisme plurilinguistique, par trop semblable à du "body-building ".
En dehors des Assises, nous avons choisi de présenter des manifestations culturelles s'inscrivant dans cette même perspective. Ainsi, nous appelons votre attention sur la troisième édition du festival "Le standard idéal" organisée du 3 janvier au 6 février par la Maison de la Culture de Bobigny.
"Il existe dans chaque langue, chaque culture, chaque littérature, une part intraduisible, intransmissible. C'est cette part qui nous intéresse. Est-ce un leurre, nous pensons que c'est dans cette incommunicable, cette part secrète que réside une réponse possible au mystère du théâtre. Le standard idéal est un festival de théâtre des frontières."
...
"Au mystère du théâtre s'ajoute le mystère de la langue. L'histoire complète cette culture commune de la différence. L'histoire à laquelle tout le monde à droit en même temps qu'un acte de naissance. L'Histoire qui montre comment les hommes vivent ensemble. Comment ils vivent, à quoi ils rêvent, quelles paroles leur viennent aux lèvres pour dire leurs espoirs et leurs échecs, leurs mystères et leurs secrets, quelles sont leurs forces et leurs faiblesses, comment résistent-ils à la lente agonie du monde ?" (Patrick Sommier directeur de la MC 93) Pour en savoir plus : http://www.mc93.com/public/accueil.htm